samedi 27 février 2021

Ne dépouillez pas cette chaise de son mystère.


Nous sommes déjà le 58e jour de l'année et le printemps est aux portes de l'hiver. La belle saison arrive et avec elle, les envies d'extérieurs également. Pourtant c'est bien d'intérieur dont nous allons parler aujourd'hui puisque nous vous présentons notre nouvelle coqueluche, une chaise pliante et sans chichis, la chaise "Jacober".

aldo jacober
Chaise "Jacober".

Il convient de mettre Jacober entre guillemets puisque rien ne permet d'attester que cette chaise est bien une création de l'architecte italien Aldo Jacober, si ce n'est une ressemblance certaine avec sa chaise Trieste, dessinée en 1966 avec Pierangela d'Aniello pour Bazzani.


aldo jacober
Chaise Trieste, Aldo Jacober & Perangela d'Aniello.

Aldo n'aurait sans doute pas rechigné à en endosser la paternité puisqu'à en croire sa présence sur le marché d'occasion aujourd'hui et dans les magazines à l'époque, cette chouette chaise fût un véritable succès commercial. En même temps quand on combine esthétique et pratique avec brio, comment peut-il en être autrement?

A défaut de percer le mystère l'entourant, surtout que sans mystère pas d'amour, nous avons préféré  partager avec vous les nombreux clichés où apparait notre héroïne puisque depuis  que le Strict Maximum s'y intéresse , il se  met à la voir partout... et connaissant notre équipe légèrement obsessionnelle c'est ajouter de l'eau à son moulin! 

madonna, aldo jacober
Sous Madonna.

mylène famer, aldo jacober
Sous Mylène Farmer.

aldo jacober, david hockney
Sous David Hockney et sur ses toiles.


Ces trois exemples étant plutôt orientés Queer, allons voir ce qu'il en est du côté du commun des mortels.


aldo jacober, valentine fougère
Chez Valentine Fougère.


ubald clug
Chez Ubald Clug.


vera szekely, aldo jacober
Chez Vera Szekely (Tony si tu nous lis!⭐️)


le corbusier, aldo jacober
Chez Le Corbusier.


andrée hirlet, aldo jacober
Sous Andrée Hirlet.


aldo jacober, michel deverne
Chez Michel Deverne.


Chez Madame Tout le monde.

Au cours de nos éprouvantes recherches sur ses origines pour le moins obscures nous constatons que beaucoup de  variantes existent: dossier plus ou moins haut et épais, type d'assise (à lattes ou cannée) nombre de lattes sur l'assise (de 06 à 09), piétement différent et parfois aussi pays de production qui fait le grand écart entre Italie et Tchécoslovaquie.


*soupirs*

Jolie et discrète, pas du genre à vous voler la vedette, la petite sert aussi beaucoup dans les publicités et à peu près dans tous les magazines pour équiper des intérieurs modernes et fonctionnels.


Revue Maison Française, 1974.

Revue La Maison de Marie Claire, 1977.


Publicité "Interlübke", 1972.


Publicité pour Jacob Delafon, 1971.


Nous retrouvons également sa trace sur un catalogue Habitat de 1978 et aussi un peu plus tôt et carrément moins cher dans celui des Galeries Lafayette mais toujours pas de nom de designer! Notons qu'il s'agit de deux variantes différentes comme évoqué plus haut: dossier épais et 06 lattes pour Habitat contre dossier fin et 09 lattes aux Galeries.


Catalogue Habitat (C'est celle du milieu).


Catalogue Galeries Lafayette.


Côté couleur, la petite est disponible laquée ou teintée rouge, en noir, en bleu, en blanc, en vert, en orange ou encore en frêne naturel. Nous c'est en rouge et noir que nous exilons nos peurs, et que nous allons plus haut que ces montagnes de douleur.


Maison Française 1973 - "Diffusée par Cofimex - chez Biobject"


Le peintre et écrivain Wladimir Wolf-Gozin a dit un jour mais on ne sait pas exactement quand ni à quel sujet que la simplicité était habit de perfection. Ce peut-il qu'il évoquait ainsi déjà notre chaise avant même qu'elle n'existe? Nous n'en serions guère étonnés tant il semble par ses mots lui tirer le portrait.


En rouge.

En noir.


Après déjà plusieurs mois de tests, conquis le Strict Maximum ne peut que vous la conseiller et peut-être alors comme lui vous vous amuserez à la déplacer juste pour le plaisir d'en profiter tantôt de face, tantôt de profil et tantôt de dos. Gardez en tête que les petits plaisirs sont toujours les meilleurs. 


lundi 28 décembre 2020

La Maison Gaildry.


Si les années se suivent et se ressemblent ce n'est pas le cas pour 2020. On peut au moins lui accorder ça. Avec cet insidieux Coronavirus qui s'accapare tous les projecteurs à en éclipser la mort de Rika Zaraï, c'est grâce à l'acquisition d'une maison de campagne que notre équipe du Strict Maximum a pu traverser 2020 avec autre chose en tête que le trio masque, gel, attestation et ainsi ne pas finir totalement déprimé.

Marylin en 1947 s'imaginant la Covid19

C'est de son antenne à la campagne que Le Strict maximum vous écrit aujourd'hui pour vous en dire un peu plus à son sujet. Après tout, en y réflechissant bien, si cette maison nous est tombée dessus c'est quand même un peu grâce à vous. En cherchant une annonce immobilière pour illustrer un "Posez vos valises" dans le but de vous faire déménager 'vous' notre équipe déniche cette maison qui nous donne envie de déménager 'nous'.

claude sénac
La belle au bois dormant.

Vue du salon lors de l'achat.

Cette maison cochant à peu de choses près toutes nos cases, y compris celle du budget - ce qui n'est pas rien - vous n'avez finalement jamais eut droit à ce "Posez vos valises" puisqu'au Strict Maximum nous avons décidé égoïstement de garder secret cette annonce et de sauter le pas. 

Après les deux trois visites classiques et une offre un peu moins le propriétaire lâche deux noms " Mr & Mme Gaildry " à l'origine de la maison et "Claude Sénac" l'architecte.


claude sénac
La Maison Gaildry alors en pleine forme.

Comme ce fût le cas pour Jacques Beufé - architecte de notre résidence -, nous avons cherché à en savoir plus sur Claude Sénac. Sur le net, même punition que Beufé: absolument rien.

Mais rien c'était sans compter l'intervention de notre agent immobilier qui récupère des photos de la maison prises quelques années après sa construction. Imaginez la surprise au SM lorsque nous découvrons que la maison était meublée en Chapo! Alors que nous en sommes à attendre l'accord de la banque ces photos sont pour nous bien plus que de simples clichés, elles sont un signe, une preuve ultime: cette maison est faite pour nous.


claude sénac, pierre chopo
    La cheminée, les meubles Pierre Chapo.

claude sénac, pierre chapo
Du Chapo et un peu de Boris Tabacoff.

Qui se contente de peu ne mérite pas plus, le Strict Maximum n'en reste pas là et poursuit donc ses recherches. Avec ce temps qui subitement s'offre à lui sous le doux nom de confinement, le Strict Maximum tombe sur un indice qui s'avère très utile et tient alors une piste sérieuse: la région Rhône-Alpes. Après avoir téléphoné à tous les Sénac de la région, nous trouvons enfin notre homme à Lyon. Mr Sénac, surpris d'avoir des nouvelles de cette maison, nous adresse une enveloppe avec des copies de plans qu'il a à portée de main.



La maison vue du dessus.

claude sénac
La maison côté route.

Plan du rez-de-chaussée.

Nous le rencontrons au mois de septembre dans son appartement, l'occasion d'avoir accès à quelques archives et de bavarder longuement avec lui de notre maison et de sa carrière.

Claude Sénac est né le 30 Décembre 1934 à Casablanca, il est admis en 1956 à l'école national des Beaux-Arts à Paris. C'est en 1967 qu'il commence à exercer à titre libéral mais collabore de 1971 à 1973 avec l'Agence d'Architecture de l'opération Maine-Montparnasse, secteur III (tour et centre commercial). 

Claude Sénac.


De nouveau solitaire, en 1979 il réalise de nombreuses habitations privées, un ensemble résidentiel à Garches, un immeuble à Courcouronnes, un cabinet de médecins à Villepreux, des usines à Argenteuil, Trappes Elancourt et Valenton, différentes boutiques à Paris. Il effectue également plusieurs agrandissement et rénovations de résidences ainsi que  des aménagements d'immeubles de bureaux et de décoration d'appartements. Il se consacre ensuite aux monuments historiques.


claude sénac
Dernière réalisation de Claude Sénac.

Lors de notre échange nous venons à évoquer la céramique, et Claude Sénac nous montre quelques pièces qu'il à lui même réalisé dans les années 50. Nous apprenons qu'il est passé par La Borne et que le SM à même déjà rencontré l'une de ses amies de longue date. La boucle est bouclée.


Assiette et pichet de Claude Sénac.

Notre maison est la 1ère commande privée passée à Claude Sénac. La commande émane de Mr et Mme Gaildry qui après avoir repérés un terrain en plein bois de quelques 5600m2 et à moins de deux heures de Paris souhaitent y édifier leur résidence secondaire.


Maison Gaildry.

claude sénac
Maison Gaildry.

claude sénac
Maison Gaildry.

La maison est achevée en 68-69 et introduit ce qu'on pourrait nommer le style Sénac puisque l'on retrouve ces principaux traits dans les réalisations suivantes: toits en appentis de faibles ou moyennes pentes, façades à demi bardées, cheminées en briques, fenêtres en angles de pièces "à l'anglaise" (pour libérer les murs intérieurs) et  salon cathédrale. Au Strict Maximum nous avons déjà localisé quelques unes des petites soeurs de la Maison Gaildry (c'est son petit nom) facilement identifiables même sur Google Street View grâce à ce style Sénac.


Maison Laisne.

Maison Laisne - Maurepas 78.

claude sénac
Maison Garbay - Le Val-Saint-Germain 91.

Maison Nicol - Chaville 92.

Le Strict Maximum a donc très souvent les manches retroussées et tente de redonner son éclat à la Maison Gaildry, qui même si globalement n'a pas été trop chahutée a tout de même subi de multiples outrages. Mr Sénac est particulièrement contrarié par les volets roulants en PVC à caissons blancs qui décorent joliment les façades. Nous avons pu tout de suite rassurer notre homme puisque c'est  le premier gros chantier mis en place par notre équipe: revenir à des volets bâtants en bois se rapprochant le plus possible de ceux d'origine, livraison prévue début 2021.


Le SM taille.

Le SM peint.

Le SM démonte.

Le SM frotte.

On y voit déjà plus clair.


La cerise sur le gâteau est sans doute la crédence de la cuisine. Véritable fresque aux couleurs vives, elle est signée des frères Cloutier. Claude Sénac nous précise qu'elle n'était pas dans la cuisine à l'origine et qu'il s'agit donc d'une fantaisie des Gaildry.


les frères cloutier
Les Frères Cloutier - crédence (enfin une partie de la crédence)


Vous voici donc au fait de ce qui se trame dans les bois, si nous avons encore du pain sur la planche les dernières avancées nous apportent motivation pour la suite. Pour envisager le futur il faut regarder derrière soi et que voit-on? Du vert, du vert et encore du vert. Alors vivement!





samedi 5 décembre 2020

Pierre Joly et Vera Cardot.


Le Strict maximum a entamé le billet du jour il y a à peine 4 mois et n'a jamais eu le temps de le peaufiner pour l'amener à sa publication. 
Mais ça c'était avant que n'arrive l'impensable, l'inenvisageable jusqu'alors: un trou. Oui un trou dans notre agenda, un moment, du temps, appelez cela comme vous le voulez mais grâce à cette brèche, nous allons enfin vous parler du duo de photographes Pierre Joly (1925-1992) et Véra Cardot (1920-2003) qui a accompagné pendant plus de trente ans les oeuvres d'environs cinq-cents architectes et artistes, ce qui fait un motif tout à fait valable pour paraitre ici.

 Pierre Joly.

Le travail de Pierre Joly et de Véra Cardot qui mêle étroitement textes et images insuffle un vent de modernité aux reportages architecturaux d'alors qui ont pour habitude de montrer l'architecture sans l'expliquer.
Durant ces formidables années de croissance, les deux photographes témoignent des nombreux échanges entre l'architecture et les arts plastiques et en soulignent l'importance pour la conception de notre espace. A l'heure où les rénovations honteuses de bâtiments s'enchainent et se banalisent, leur oeuvre reste le témoin majeur de ce qu'était et aurait dû rester (tant que possible) l'architecture moderne des trente glorieuses.

Véra Cardot et Elisabeth Joulia.

pierre joly,  eugene dodeigne
Pierre Joly et Eugène Dodeigne.

Portés par un engagement communiste commun et  la photographie, Joly et Cardot commencent à travailler ensemble au début des années 60. D'origine hongroise Véra est avant tout une journaliste politique, Pierre lui est critique d'art depuis 1957.
Par le biais de véritables reportages notre duo ambitionne de décrypter la manière de faire des artistes et architectes à qui ils rendent visite. Hors de question donc de réaliser une photo unique qui se vanterait de rendre compte de tout: ils canardent dans tous les sens. Ils réalisent ainsi de grandes séries dont la succession compose d'évidentes séquences cinématographiques.

Intérieur de la maison Mex, André Wogensky.
Intérieur de la maison Mex - André Wogensky.

Jean-Pierre Watel
Architecte Jean-Pierre Watel.

Maison de la culture créteil
Maison de la culture de Créteil.


Evidemment, travailler en série brouille l'identité de l'auteur mais cela convient totalement aux deux photographes comme l'explique Pierre Joly "Dans une suite de photos nos deux personnalités trouvent à s'exprimer à tel point que le plus souvent, au bout d'un certain temps, nous ne savons plus distinguer qui à fait quoi et c'est parfait ainsi". L'oeuvre est commune.

Pierre Joly
Pierre Joly à Chandigarh.

Le lien entre art et architecture se fait avec la rencontre d'André Bloc. Fondateur du mensuel l'Architecture d'aujourd'hui puis de la revue pluridisciplinaire Aujourd'hui : art architecture, il  est le principal animateur du groupe Espace. Bloc est également l'auteur de sculptures habitacles photographiées par le couple. 


andré bloc
André Bloc.

andré bloc, pierre joly
André Bloc et Pierre Joly.

Jusqu'en 1990, ils témoignent du travail de plus de 300 maîtres d'oeuvre français dont Marcel Lods, Jean Dubuisson, Jean Ginsberg, André Wogenscky, Oscar Niemeyer, Georges Adilon, Michel Andrault et Pierre Parat, André Gomis, Pascal Häussermann, Claude Parent, Alvar Aalto, Arne Jacobsen, Josep Lluis Sert etc, etc... On ne va pas vous citer les 300 mais il n'y avait que du beau monde et ce avant qu'on s'aperçoive  qu'il s'agissait de beau monde... c'est avoir le nez fin comme on dit.

georges candilis
Architecte Georges Candilis.

georges adilon
Archiecte Georges Adilon.

jean dubuisson
Archiecte Jean Dubuisson.

alvar aaltoArchitecte Alvar Aalto.

Architecte André Wogenscky.

Leur militantisme politique et artistique pousse Véra et Pierre à sortir des sentiers battus. Ils photographient de nombreuses constructions issues de commandes publiques comme le logement de masse et leurs équipements ou encore les villes nouvelles.

Cité du soleil à Avignon - Georges Candilis.

Sarcelles, ville nouvelle 1973.

Sarcelles, ville nouvelle 1973.

Les quelques 55000 clichés réalisés attestent d'une démarche qui leur est propre. Nous constatons dès les premiers reportages que leurs regards coïncident avec celui de l'architecte. Les lectures sont croisées, à la fois paysagères, spatiales et constructives.
Ils font apparaitre les relations entre un édifice et son site, laissant parfois entrevoir la maquette et ainsi sous entendre leur interêt pour la conception elle même.


Eglise du Carmel de Saint-Saulve - Claude Guislain, Pierre Székely.

Réunion de chantier avec le petit Martin Székely qui fait risette.

Ainsi les deux photographes n'hésitent pas à investir des territoires en devenir et peu photogéniques de prime abord comme par exemple l'ancien bidonville de Nanterre. Ce qui leur permet ensuite d'introduire les nouvelles constructions de manière encore plus contrastée.
Cette présence dès l'élaboration des projets pousse les photographes à en saisir les prospectives, ils se définissent comme des "compagnons de la recherche architecturale".

Chantier du Club TEKKI à Paris - Pascal Häusermann 
`
Bien entendu le regard de Joly et Cardot reste avant tout objectif, mais ils n'oublient pas l'aspect esthétique de la pratique. Ils cherchent à chaque fois les conditions de lumière et de cadrage accentuant les qualités plastiques du sujet. Ainsi les images des édifices de Breuer dans la stations de ski de Flaine soulignent la pureté graphique des façades, celles réalisées en 1967 à l'église Sainte Bernadette de Nevers de Claude Parent et Paul Virilio exaltent le calepinage des planches en bois du béton.

Eglise Ste Bernadette de Nevers- C.Parent, P.Virilio.

Station de sports d'hiver Flaine - Marcel Breuer.

Station de sports d'hiver Flaine - Marcel Breuer, Haute-Savoie

La série consacrée à la maison construite par Häusermann à Sainte-Marie-du Mont en Savoie montre une juxtaposition de sculptures blanches posées délicatement sur la neige.
Les clichés ainsi composés à la manière d'un tableau plutôt qu'à celle d'un documentaire confirme la sensibilité des photographes. 


Maison Pascal Häusermann -  Sainte-Marie-du-Mont

A partir de 1964 conjointement à la photographie, Véra Cardot s'engage dans une activité plastique.
D'ailleurs nous évoquions Flaine un peu plus haut où Eric Boissonnas, maitre d'ouvrage et grand amateur d'art, commande à Véra plusieurs oeuvres qui décorent les bâtiments.


 Empreintes de cordes, station Flaine - Vera Cardot.

De son côté, Pierre Joly qui buche déjà sur les revues La nouvelle critique et Les lettres françaises entame une collaboration à Aujourd'hui sur l'invitation d'André Bloc. 
Ses articles parus de 1963 à 1967 dans l'Architecture d'aujourd'hui continuent à sensibiliser les architectes à la contribution des artistes pour ainsi  donner naissance à une architecture sensible.
A partir de 1967 il privilégie les périodiques ne se limitant pas aux architectes ni au XXe siècle comme Le jardin des Arts et surtout L'oeil qui traite aussi bien l'architecture moderne que l'histoire des arts. 

Francesco Di Teana.

Professeur Raoult? Non, Pierre Joly.

Pierre Joly et Véra Cardot contribuent une vingtaine d'années à la revue L'Oeil et y ont en charge la rubrique architecture de 1972 à 1974. Le premier article traite de l'oeuvre de Pascal Häussermann et son contenu inaugure le genre monographique. Les clichés sont accompagnés de plans, coupes et de longues légendes descriptives réaffirmant le regard d'architecte des photographes. Ils nous invitent ainsi à une double lecture: les légendes expliquent l'édifice et le texte les conditions ayant conduit l'auteur à les bâtir.

Nanterre, quartier Picasso- Emille Aillaud.

L'écriture marque l'intérêt qu'ils développent pour certaines productions " Écrire sur les artistes et architectes contemporains, une notion essentielle qui distingue la critique de l'histoire, épargnant éventuellement les quelques soucis de méthodes mais imposant la sympathie naturelle qui va a nos semblables, nos frères, avec l'enthousiasme qui se nourrit de l'invention. On évite alors de parler d'Art Moderne, c'est une catégorie polémique. Contemporains nous dirons, désignant ainsi ceux que l'on peut accompagner dans leurs recherches, l'essentiel après tout est d'entrer dans les ateliers".

Jean Prouvé.

Maison de Jean Prouvé.

Relayée par de nombreux articles et ouvrages, l'activité critique de Pierre Joly se fonde sur une connaissance intime d'hommes et de leurs pratiques, une connaissance qu'il enseigne à partir de 1967 et ce jusqu'à la fin de sa vie.
La curiosité du duo dépasse largement le cadre de l'actualité construite puisque en 1986 ils participent au classement Monument Historique de la villa Cavrois de Robert Mallet-Stevens. Vous comprendrez que l'apport de Véra et de Pierre à l'histoire de l'architecture est tout à fait inestimable et que ce n'est pas parce que nous sommes occupés dans nos locaux secondaires que nous devions passer ceci sous silence.

Villa Cavrois - Robert Mallet-Stevens.

De simples archives leurs photographies se font oeuvres. Abstraites et expérimentales, elles révèlent un aspect essentiel de leur méthode: une utilisation autonome et personnelle du médium, situé quelque part entre l'art et le document. 
Si vous aussi vous appréciez le travail de nos deux photographes du jour vous aurez tout le loisir de vous rincer l'oeil un peu plus longuement sur le site de la bibliothèque Kandinsky mais prenez garde toutefois, c'est addictif.
Notre billet terminé, nous bouclons le dossier avec un seul regret: ne pas avoir réussi à déterminer à l'instar de Jonathan et Jenifer, France et Michel, Brad et Angelina ou Bernard et Bianca, si Pierre et Véra ont su oui ou non joindre l'utile à l'agréable.
Le mystère reste entier.