dimanche 23 juin 2019

Philippe Jean et Le Strict Maximum.



Le Strict Maximum a encore fait une belle rencontre. S'il ne s'agit pas d'une rencontre du 3ème type, c'est bien la 3ème fois que nous rencontrons ce type.
Pour comprendre, il vous faut une piqûre de rappel.

Il y a quelques années, alors que nous prenions tout juste possession de nos locaux, nous trouvions une étonnante sculpture en bronze sur un ravissant socle en plexiglas noir, signée PH Jean. Notre équipe -qui n'est pas du genre à en rester là- enquête et découvre alors le travail du talentueux sculpteur Philippe Jean. Un peu plus tard, rebelote, nous tombons sur une petite sculpture en bronze mais représentant un volatile cette fois ci.
Ne sachant tenir notre langue, nous vous en causions ici et ici.


Philippe Jean.

A l'heure où les images fusent sur Instagram et où la terre entière tweet sans retenue -et surtout sans réfléchir-  tenir un blog semble une démarche désuète, longue et laborieuse. Sauf que cette démarche de prendre le temps de développer un sujet mène parfois à de jolies rencontres. C'est ainsi que venait à nous le petit fils de Mr Jean qui nous aidait à rédiger ici la biographie de son grand père.

"Jeunes filles" de Philippe Jean est notre première vraie belle trouvaille de vide-greniers. Même si nos goûts ont évolués depuis et que nous nous en sommes séparés, nous en avons gardé une certaine sympathie pour le sculpteur et  nous avons bien fait.


"Jeunes filles" de Philippe Jean - Strict Maximum 2013.

Il y quelques semaines à peine, forts de deux brocantes dont nous rapportions une lampe d'Alain Richard trouvée sur la première et un énorme galet Cazenave trouvé sur la deuxième, nous nous arrêtons sur une troisième. Nous y découvrons dans un vide maison dont la propriétaire semble sortir tout droit d'un film d'Hitchcock, deux éléments en acier dont l'utilité ne semble absolument pas évidente. Peu importe, c'est tellement beau, nous les emportons.

Instagram nous est alors d'une précieuse aide puisqu'une amie reconnait ces éléments et nous oriente vers un marchand des puces qui possède deux appliques constituées du même décor. Sympathique, ce marchand nous donne le nom du créateur: Philippe Jean.
Philippe Jean, encore lui. 



La présence de bouts de feutrine rouge sur 4 des extrémités de nos éléments nous amènent à penser qu'il s'agirait d'un objet à poser plutôt que d'une paire d'appliques. Quelques clics plus tard, nous découvrons l'existence de la sublime "Lampe-Arhictecture à poser" de Philippe Jean.


Reste à savoir comment lui rendre vie... il manque à l'appel le coeur de la lampe, visiblement en plexi. 
Après avoir fait part de notre trouvaille au petit-fils du sculpteur et afin de nous aider à recréer la partie manquante, ce dernier nous adresse des photos de celle que possède encore ses parents.


Lampe-Architecture Philippe Jean - début des années 70.

Aujourd'hui nous venons de réaliser cette boîte en plexiglas translucide à l'identique et nous ne sommes pas peu fiers du résultat. Cette lampe reste dans la collection du Strict Maximum, primo parce qu'elle est absolument ravissante voire carrément mortelle, secundo parce qu'il semblerait bien que Mr Jean tienne à tout prix à en faire partie.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire