dimanche 30 avril 2017

Oh my Gordes !


Le Strict Maximum rentre de la Mecque: Gordes, le fief des ateliers Chapo et de la Galerie Chapo.



Comme tout bon croyant, le SM se devait d'aller fouler son plancher, caresser son orme, humer son essence de térébenthine. Il se murmure d'ailleurs qu'une substance addictive y est ajoutée amenant tout pocesseur d'un meuble Chapo à s'en procurer rapidement un autre, puis un autre, puis un autre...



C'est sous un soleil timide que le SM avait rendez-vous avec Fidel Chapo -fils de Pierre- à la Galerie Chapo: vitrine Gordoise des meubles Chapo depuis 1968. Le lieu n'a pas beaucoup changé: ces 5 lettres jaunes en guise d'enseigne, une sélection des pièces phares du créateur évidement mais aussi quelques rescapés d'un autre temps. Comme un imposant vase de Robert Deblander ou un immense tissage de Simone Prouvé. Un portrait de Pierre trône dans un coin, comme pour garder un oeil sur ce présent au savoureux gout de passé.
Car dans la Galerie comme dans les ateliers, rien n'a été modernisé. Ce vilain mot qui saccage nos maisons, restaurants, magasins, bâtiments publics. La modernité, elle se trouve dans les lignes de ses meubles. Au diable le reste.


Fidel est un homme généreux au fait de la passion du Strict Maximum et ne manqua pas de lui offrir le tour complet du propriétaire. Dans chaque recoin se trouve une merveille: prototypes, meubles rares, luminaires et quelques oeuvres d'art rescapées des nombreux artistes que représentaient les Chapo. L'homme n'est pas avare de souvenirs, ce sont des dizaines de photos que le SM a vu défiler sous ses yeux: les boutiques, stands, expositions, voyages du couple Pierre et Nicole. Sans parler de la salle aux archives dans laquelle est en train de se compiler photos et informations depuis 3 ans dans l'optique d'en faire un livre.





Car ça bouge pour Chapo. Sans parler du regain pour le style rustique, campagne, de bonne facture ou appelons cela comme on veut, des projets concrets sont dans les tuyaux. Premièrement, une couverture et 10 pages dans le nouvel hors série du magazine Milk Décoration. Interview de Fidel, photos des créations, images d'archives, article... Annonçant notamment une exposition hommage à New York en novembre prochain à la Magen H. Gallery mais aussi la parution d'un catalogue raisonné. Sans parler de ce livre plus complet en archives et photos qui paraitrait dans un futur proche.


Le SM met également sa pierre à l'édifice dans une surprise à venir très prochainement, soyez patients!



1 commentaire:

  1. Oh ! Comme toujours, encore une belle découverte ! Merci.

    RépondreSupprimer