samedi 9 mai 2015

Le Strict Maximum une fois!

Le Strict Maximum rentre de Bruxelles. Il se devait de faire visiter l'Atomium au petit et lui faire fouler la place du Jeu de Balle.



A l'Atomium, c'est d'abord une photo avec Spirou,


Puis l'exposition Orange Dreams qui porte particulièrement bien son nom (ne manquait que Spirou peut-être)
L'exposition, qui mélange oeuvres d'art et objets usuels, illustre les rêves d'une classe moyenne, heureuse, ignorant le chômage, résolument positive, jusqu'au réveil du choc pétrolier de 1973 et à la prise de conscience écologique. Cette exploration de l’utopie du plastique de 1960 à 1973 se décline à travers une série de 6 tableaux-installations : Nomadic dream, MOD’s dream, Living dream, Space music dream, Kitchen’s dream, Office dream.








Le SM a récidivé avec Airbnb et vous recommande fortement le duplex de Julien. Un amoureux de la cafetière et du balais ethnique. Un gars bien, forcément.









Bruxelles, c'est bien évidemment ses puces de la place du Jeu de Balle! Et pour une fois, le Strict Maximum y a fait des achats:


De la résine, du bois et de la céramique. Trio infernal.







Une petite idée de la signature??


Et pour finir, un gros renard de Lisa Larson.




Terminons avec Le Signal d'Hensies de Jacques Moechal, 63 mètres de béton armé sur le site des anciens postes de frontières franco-belges. Elle symbolise l'amitié entre les deux peuples. Des deux côtés d'où l'on vient par l'autoroute les images sont les mêmes, avec la même clé du regard. 







2 commentaires:

  1. Super les trouvailles ! J'adore les sculptures en bois.

    Olivier

    RépondreSupprimer